Le Pardon: Un cadeau pour soi-même

28 Sep

Pardonner? Jamais!

Tout comme moi, il y a beaucoup de gens qui pensent que pardonner équivaut oublier, recommencer tout à zéro, à excuser la personne.

Si vous êtes de ceux qui croient que pardonner équivaut à oublier, à nier les faits ou à excuser la personne, peut-être est-il légitime pour vous de croire que vous ne pourrez jamais pardonner.

Les fausses idées du pardon

Pardonner, c’est oublier FAUX: À moins d’avoir une très mauvaise mémoire, il est difficile en effet d’oublier, et si oublier signifie pardonner, nombreux sont ceux qui devraient vivre éternellement avec leurs ressentiments. La mémoire est essentielle au processus du pardon. Ce n’est pas parce que l’on a oublié que l’on a pardonné – loin de là. C’est au contraire le pardon qui aide la mémoire à guérir peu à peu. Lorsque les souvenirs n’infligent plus de douleur, la mémoire peut alors s’investir dans autre chose. ♥ Comme on dit, Time is the best healer, laissons donc le temps faire les choses.

Pardonner, c’est se retrouver comme avant l’offense; il est impossible de retourner en arrière après avoir subi un tort. Si on essaie de se faire croire que rien ne s’est passé, on rétablit la relation dans le mensonge. Il est préférable de profiter du conflit pour réviser la qualité de la relation et la relance sur des bases plus solides.

Pardonner est un acte de volonté : Bien sur, si vous avez la volonté de pardonner, les choses seront plus faciles.  Mais le pardon, plus qu’un acte de volonté, est un acte d’apprentissage. Selon les blessures et les personnes impliquées, ce processus est plus ou moins long, mais plus important encore, toutes les facultés y participent, que ce soit la sensibilité, le coeur, lintelligence, etc… C’est à ce moment que l’on décide si on s’ouvrira à la grace de pardonner, de mettre fin à la relation ou de la renouveler.

Ces quelques pistes de réflexion ne sont certes pas les ingrédients d’une recette infaillible. Le processus du pardon demande un retour sur soi et la démarche peut être plus ou moins longue. Que l’on retienne cependant que le premier pas est la décision de ne pas se venger. À partir de là, on s’ouvre à la volonté de guérir de ses blessures. Et on se redonne la capacité de communiquer ouvertement et librement.

Pardonner Mais Ne Jamais Oublier…En voici de belles paroles 😉

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: